Saint Jean Chrysostome dénonce le luxe dans lequel vit l'Impératrice Eudoxie

 

Augustins - Saint Jean Chrysostome et l'Impératrice Eudoxie - Jean Paul Laurens 2004 1 156.jpg

Saint Jean Chrysostome et l'Impératrice Eudoxie est un tableau du peintre toulousain Jean-Paul Laurens, datant de1893 conservé au Salon Rouge du Musée des Augustins de Toulouse.

Il représente deux personnages historiques du ive siècle apr. J.-C. : Saint Jean Chrysostome (Saint Jean bouche d'or, né vers 349 et mort en exil en 407), dénonçant avec violence la vie de luxe que mène l'Impératrice Eudoxie, impassible du haut de sa tribune richement décorée.

 

Cette peinture représente l'univers médiéval byzantin de l'intérieur de la basilique Sainte-Sophie à Constantinople. Saint-Jean Chrysostome, évêque de Byzance, est en train de se révolter contre l'impératrice Eudoxie, dénonçant avec violence le luxe dans lequel elle vit. La simplicité de son vêtement et son visage de trois-quarts contrastent fortement avec l'impassibilité d'Eudoxie. Son bras tendu et ses doigts crispés de colère montrent l'énergie et la passion qu'il met dans son homélie. Eudoxie, du haut de sa tribune, est au contraire calme et ne semble même pas lui prêter attention, regardant au loin par-dessus sa tête. Les paroles d'indignation et de menace du saint ne semblent pas l'atteindre1. Eudoxie se trouve dans une tribune en hauteur, symbolisant sa supériorité par rapport au patriarche. Elle est entourée de son mari et de ses courtisans, sous une fresque richement décorée. Elle est habillée de matières riches et porte des bijoux précieux.