La Sainte et Divine Liturgie de Saint Jean Chrysostome

 

En francais:

 liturgie_St_Jean_Chrys

https://fr.wikisource.org/wiki/Liturgie_de_saint_Jean_Chrysostome/Texte_entier

nicolas_cabasilas

    

Hierarchical Divine Liturgie de la Résurrection du Jour du Seigneur, le dimanche de Pâques, le 12 Avril, 2015, de la cathédrale orthodoxe "Archanges" à Paris.

 

Sfânta Liturghie arhiereasca din ziua de Înviere a Domnului, Duminica Pastilor, 12 aprilie 2015, de la Catedrala Ortodoxa "Sfintii Arhangheli" din Paris.

 

https://www.youtube.com/watch?v=NoSzgSNAhaU

 

- Saint Jean Chrysostome et né à Antioche entre 344 et 349, et entre dans la Vie divine en 407. A 18 ans, il demande le baptême, après avoir rencontré l'évêque Mélétios. Il commence alors à suivre des cours d'exégèse auprès de Diodore de Tarse. Après avoir terminé ses études supérieures, il reçoit les ordres mineurs, puis s'installe en ermite aux portes d'Antioche, et se consacre à la théologie. Il fut archevêque de Constantinople et  Pères de l'Église grecque. Son éloquence divine est à l'origine de son surnom de « Chrysostome » (en grec ancien χρυσόστομος/chrysóstomos), qui signifie: « Bouche d'or ».

Ses avertissements et réprimendent contre le luxe impérial l'ont conduit souvent à l'exil.

 

C'est un saint et un docteur de l'Église Orthodoxe, et de l'Église caholique Romaine, fêté le 30 janvier dans le calendrier orthodoxe et le 13 septembre  dans le calendrier romain.

 

Structure de la Divine Liturgie.

Elle a pour but, dans le cœur et l'âme des fidèles orthodoxes :

- la glorification de la Très Sainte Trinité,

- la participation à la Joie pascale du Christ qui entre librement dans sa Passion pour Ressuscité d'entre les morts et être Le Vainqueur de la mort et des enfers,

- âme désireuse, dans l'attente de l'Esprit Saint que le Christ nous envoie d'auprès du Père, pour nous déifier, nous transfigurer, nous rendre participant de la nature divine, à l'image et à la ressemblance du Christ en qui habite corporellement la plénitude de la divinité.

 

Si l'Orthodoxie à conservée la divine Liturgie de Saint Jean Chrysostome ce n'est pas pour un attachement traditionnel au passé vénérable d'une tradition liturgique, ou se conformer aveuglément à un ritualisme ancien, mais cette Divine Liturgie est la parfaite et complète expression, vivante, de la louange et de l'action de grâce que nous pouvons rendre à la Très Sainte Trinité. La Divine Liturgie symbolise aussi toute la vie du Christ et toute Son économie divine, de l'Incarnation en passant par la Passion, la Résurrection, (Victoire sur la mort et les enfers) jusque l’Ascension, dans la promesse de l'Esprit Saint qu'il demande pour nous auprès du Père, car le but de toute l'économie divine du Christ c'est l'envoi de l'Esprit Saint pour ceux et celles qui le cherchent et le demande avec ferveur quotidiennement.

 

Entrée du fidèle dans l'église avant la Divine Liturgie

 

A l'entrée du sanctuaire le fidèle est invité à mettre une lumière pour les vivants et les défunts.

Il note leurs prénoms sur un papier nommé dyptique qu'il donne ensuite au diacre ou au prêtre pendant la préparation des dons ( la Proscomidie. )

 

Il embrasse, placées avant le sanctuaire,( parfois le sanctuaire est séparé de la nef par une iconostase )

les icônes du Christ ( placée à droite ) et de la Mère de Dieu ( Théotokos en grec, placée à gauche) en traçant le signe de croix orthodoxe. Le sens du geste est :

du front, vers le cœur, puis de l'épaule droite vers l'épaule gauche. Le pouce l'index et le majeur réunis forme la Très Sainte Trinité tandis que l'annulaire et l’auriculaire symbolisent les deux natures humaine et divine du Christ, Les deux doigts peuvent aussi symboliser Adam et Éve créés dans l'Amour par la Sainte Trinité.

Communion des Apôtres

signe de croix orthodoxe

 

 

(1)   LA PROSCOMIDIE

( préparation des dons avant la Divine Liturgie doc pdf )

PROSCOMIDIE_DANS_LA_DIVINE_LITURGIE)

(2) LITURGIE DES CATÉCHUMÈNES

Divine_Liturgie_2___blog_paroisse__